Le mot du Président

La création de MVE (une Main Vers l’Espoir) nous a été inspirée par Marie Van Espen. Elle avait 20 ans et nous a témoigné de son grand intérêt pour lier son entourage familial et amical dans les moments difficiles qu’elle a connus lors du combat de sa maladie, le cancer de l’Ostéosarcome ; ce cancer fulgurant et moins connu, qui touche particulièrement les enfants, les adolescents et les jeunes adultes.

La force de notre association et de son équipe, se trouve dans ses valeurs et le sens qu’elle veut donner à ses actions.

Notre projet a pour objectif de réunir des informations sur la maladie à destination des patients atteints de l’Ostéosarcome et de leurs proches. Nous tendons à les rassembler, à créer un réseau de soutien et à développer la connaissance de la maladie avec le concours des professionnels de la santé et de promouvoir spécifiquement la recherche médicale et scientifique sur cette maladie en France.

Pour cela, ce réseau solidaire devra prendre forme avec la participation de tous. Il aura pour but de réaliser toutes les envies les plus pertinentes pour recevoir des dons, dans toutes les formes, en priorisant notre esprit de la rencontre.

La confiance qui m’a été faite par Jean Marc et Nadège Van Espen, ses parents et les membres fondateurs, me touche beaucoup. Le partage et l’implication de tous ceux que je rencontre à cette occasion renforce ma conviction qu’ensemble, dans un esprit solidaire, des hommes et des femmes de notre société réalisent de grandes choses.

A Marie ; tu nous as quittés mais ton enthousiasme, ta détermination et ton amour pour les autres nous a montré le chemin de la lumière, de l’Espoir. Cette lumière est restée en nos cœurs et ne fait qu’entretenir mon engagement de « parrain » sous une nouvelle forme. Je suis convaincu de ta présence en chacun de nous et ce pour l’éternité. C’est comme une réalité que nous devons entretenir dans les actions que nous mènerons aujourd’hui et demain.

 

Alain Danneels,

Président d’une Main Vers l’Espoir